Cerveau à bord

Votre cerveau est la caractéristique de sécurité la plus importante de votre véhicule.

Cerveau à bord

Votre cerveau est la caractéristique de sécurité la plus importante de votre véhicule.

Usagers actifs de la route

Un changement de marque visuel est en cours pour ces ressources.

It is a busy Saturday afternoon downtown. Vous achetez un cadeau pour l’anniversaire d’un ami et avez trouvé une place de stationnement en face du magasin où vous comptez acheter le cadeau.

Le passage pour piétons le plus proche est assez éloigné, vous décidez donc d’attendre une ouverture dans la circulation et de traverser la rue en courant. Il est difficile de chronométrer votre course à travers deux voies de circulation opposées, mais vous tentez votre chance dès que vous pensez que c’est sûr. Vous arrivez à traverser la première voie de circulation, mais vous vous arrêtez lorsque vous vous rendez compte que la circulation sur l’autre voie est plus rapide que vous ne l’aviez prévu. Incapable de finir de traverser ou de faire demi-tour, vous êtes coincé au milieu de la route, avec des voitures qui vous dépassent à toute vitesse des deux côtés.

Les usagers actifs de la route, comme les piétons et les cyclistes, courent un risque accru d’être tués ou gravement blessés en cas de collision avec un véhicule à moteur. Les dispositifs de sécurité modernes des véhicules peuvent contribuer à réduire les risques globaux auxquels sont confrontés les usagers de la route vulnérables, mais ces avantages ne peuvent être réalisés que si les conducteurs et les usagers de la route vulnérables ne deviennent pas trop dépendants de ces dispositifs de sécurité. Par exemple, l’enquête nationale menée en 2011 par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) auprès des conducteurs canadiens a révélé que de nombreux conducteurs conduiraient de manière moins sûre s’ils savaient que leur véhicule était équipé de dispositifs de sécurité modernes tels que le contrôle électronique de la stabilité et l’assistance au freinage. Nombre de ces comportements de conduite à risque, notamment les excès de vitesse, la distraction au volant et le talonnage, ont des conséquences négatives directes sur la sécurité globale des usagers actifs de la route.

Références

Canadian Council of Motor Transport Administrators (CCMTA) (2013). Countermeasures to Improve Pedestrian Safety in Canada.

European Road Safety Observatory (ERSO) (2006). Pedestrians & Cyclists. European Commission, Directorate-General Transport and Energy.

Goldenbeld, C., Houtenbos, M., Ehlers, E., De Waard, D. (2012). “The use and risk of portable electronic devices while cycling among different age groups”. Journal of Safety Research, 43(1): pp. 1-8.

Heinonen, J. A., & Eck, J. E. (2007). Pedestrian Injuries and Fatalities. US Department of Justice, Office of Community Oriented Policing Services.

Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) (2008). Pedestrians – general. Washington, DC.

National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) (2013a). Traffic Safety Facts: Pedestrians. Washington, DC.

National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) (2013b). Traffic Safety Facts: Bicyclists and Other Cyclists. Washington, DC.

Road Safety Canada Consulting (2011). Road Safety in Canada. Ottawa, ON: Minister of Public Works and Government Services.

Traffic Injury Research Foundation (TIRF) (2013). Alcohol-Crash Problem in Canada: 2010. CCMTA Road Safety Report Series. Ottawa, ON.

Transport Canada (2015). Canadian Motor Vehicle Traffic Collision Statistics 2013. Government of Canada.

Van Houten, R., Ellis, R., Marmolejo, E. (2008). Stutter-flash light-emitting diode beacons to increase yielding to pedestrians as crosswalks. In: Pedestrians. Transportation Research Record 2073: pp. 69-78.